Dungeon Encounter

Game de dongeons et dragons
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie d'elf des bois - Aerandir Alcarin (Incomplet! )

Aller en bas 
AuteurMessage
Wukong

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 21
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: La vie d'elf des bois - Aerandir Alcarin (Incomplet! )   Sam 24 Nov - 16:29

C'était un après-midi comme tout les autres. Certains elfes étaient partis chasser du gibier. D'autre cueillaient des fruits. Les sentinelles guettaient l'arrivé de visiteurs, autant bons ou bien mauvais, tout en se perchant dans les arbres.

Contrairement aux autre elfes qui faisaient tous leur travail, il y en avait un qui était stationné comme sentinelle mais qui s'étaient endormit sur le travail. L'elf endormit portait une armure de cuire de couleur vert avec des feuilles par dessus ainsi qu'une cape. Il avait un arc à flèche ainsi que des flèches, mais pas d'armes de corps à corps. Il avait de long cheveux blancs.

L'après-midi était paisible en effet, mais à un moment, on entendit un bruit qui aurait pu s'entendre de l'autre extrémité de la forêt. L'elfe endormit reçu une puissante gifle au plein visage et tomba de l'arbre pour se retrouver dans un buisson rempli de roses.


- Mais que fais-tu l'as à roupiller Aerandir?! Tu es supposer guetter l'arriver de visiteurs important non?! Enfin, le capitaine du village veut te voir immédiatement!


Aerandir se réveilla, surpris d'être dans un buisson pleins d'épines de roses, il cria de douleur pendant un instant et se repris. L'elfe maintenant perché dans l'arbre était Elwing, une amie d'enfance de Aerandir. Au lieu d'être archère dans la colonie, elle était une guerrière redoutable. Un épée dans une main et une dague dans l'autre. Aerandir ne pouvait ignorer la demande du chef, alors il se rendit à la plus grande cabane perché dans les arbres de la colonie.

Cette maison avait une allure imposante, normal puisque c'était là que le chef habitait.Il ouvrit la porte pour voir une allée rempli de serviteurs et le chef tout au bout. Il n'eu pas le temps de dire quoique ce soit que la puissante voix du chef se faisait entendre.


- Aerandir Alcarin, mon neveu, il est temps que tu quitte ce village. On a demandé notre aide a Neverwinter et j'exige que tu y aille! Tu rencontreras des dangers de chaques côtés. Peut-être connaîtras-tu l'amour même. Và! Une nouvelle aventure t'attend! Le chemin jusqu'à Neverwinter durera au moins un mois. D'ici là, deviens plus puissant, plus agile, et si tu rencontres des Drows dans ton chemin essaie d'éviter la confrontation dans la mesure du possible. Maintenant, và!

Vraiment? Un mois de marche pour rejoindre cette endroit?! Mais qu'allait-il faire pendant ce temps? Il alla rejoindre Elwing et lui demanda conseil. Celle-ci ne su quoi répondre mais proposa à Aerandir de faire le voyage avec lui. Elle a toujours chercher une excuse pour sortir du village après tout. Elle prit ses armes et son armure, et les deux elfes partirent du village en route vers Neverwinter.

Deux semaines s'étaient écoulés, quelques fois, les elfes apercevaient des drows mais les contournaient à chaques fois. D'autre fois, ils rencontraient d'autre voyageurs et leur demandait à combien de temps se trouvait Neverwinter de leur position. Le soleil descendait du ciel et Elwing s'était portée volontaire pour chasser le gibier. Aerandir,lui, installa des pièges tout autour du campement et il alluma un feu. La belle elfe aux long cheveux blonds ne tarda pas à arriver avec un sanglier et de l'eau potable. la soiré fut calme, jusqu'à 23h environs. Réveiller par un bruit, Aerandir se leva et prit son arc et ses flèches tout en laissant son armure en arrière, probablement encore endormi pour ne pas l'avoir remarquer. Il vérifia si son amie allait bien et se sentit rassurer quand il a vu qu,elle dormait encore. Il vérifia tout les pièges qu'il avait posé autour du campement. Après avoir vu le premier piège, il se hâta vers le deuxième piège, ensuite, il courru encore plus rapidement vers le troisième. Il était surpris, tout les pièges avait été démontés et rangé comme si ils étaient disposé à être déployé. On entendit un ricanement dans l'obscurité de la nuit.


-Ahahaha...Vous croyiez vraiment que ces pièges allait empêcher n'importe qui d'avancer? Ne rester pas la sans figer comme ça,elf. Si j'étais vous, je m'occuperais plus de la fille au campement...ce serait un gachîs si quelque chose de mal lui arrivait...

On aurait pu voir la peur se former sur le visage d'Aerandir, Il courru tout de suite en direction de son amie pour la retrouver dans sa tente, encore endormi. Lorsqu'il sorti de la tente, il aperçu une silhouette un peu plus loin. Pensant que c'était la voix entendu pkus tôt, il parti dans sa direction. La silhouette s'éloigna et l'elfe le suivi jusqu'à ce qu'elle s'arrête près d'une rivière.
-Détend toi Aerandir Alcarin, rien ne se passera à Elwing...dit la silhouette

La lumière de la pleine lune illuminait assez pour que Aerandir puisse voir ce qui semblait être un homme encapuchonné.

-Qui êtes-vous? demanda l'elf. Que voulez-vous de nous et comment se fait-il que vous connaissez nos noms?

-Ahhh...Mais je vous connais depuis bien longtemps! Je sais que cette jeune femme est ton amie d'enfance. Je sais que tu t'en vas vers Neverwinter. Je sais aussi que ta mère à été tuée par des drows et que ton père a disparu peu de temps après il y a près de 50 ans...

- Alors pourquoi se manifester que maintenant?! Demanda l'elfe un peu en colère pour s'être fait rappeler les souvenir d'il y a 50 ans.

-C'est bien simple, je ne pouvais prendre contacte avec toi tant que tu étais dans ce village. Maintenant, mon fils, tu vas mourir durant cette nuit. Pour ensuite renaître avec de nouveaux pouvoirs et-

-Un instant! interrompi Aerandir. «Mon fils»?! Vous vous moquez de moi?! Mes parents sont décèdés!

L'homme soupira. il attendit quelques secondes, et il baissa sa capuche. Lorsque la capuche fut enlevée, on pouvait voir le visage de vieil elfe des bois. Beaucoup plus vieux que Aerandir. Ce dernier avait les yeux grands ouvert lorsqu'il vit l'homme.

-Père...est-ce vous? Vous êtes en vie...? Dit ce-dernier. Même après 50 ans, vous n'avez pas changer d'un poil!

-Oui c'est bien moi mon fils. Je suis bien Aldaron Alcarin. En effet je ne semble pas avoir vieilli... ceci doit être parce que je suis devenu une créature des ténèbres...un vampire. Et comme je te l'ai dit plus tôt, tu vas mourir cette nuit, et renaître avec de nouveaux pouvoir. Maintenant, viens! Rejoins moi!

-Non père, je refuse! Pourquoi devrais-je utiliser le pouvoir des ténèbres! Je ne désire point me nourrir du sang de mes victimes!

- Mais...J'avais conçu une cape juste pour toi pour te défendre des rayons du soleil... J'ai même confectionner un condensateur d'énergie pour t'aider a utiliser tes pouvoirs...j'avais même préparé une petite fête avec mes amis pour ta bienvenue...dit Aldaron avec tristesse.

-J'en suis navré père, mais ce ne sera pas aujourd'hui. Disons que ce sera en dernier recours.

DM-Quel gâchis... tu as du potentiel mon fils.Mais cela ne pourra seulement se révêla en acceptant ces pouvoirs. Et bien si c'est ton désir, je ne te forcerai point. Mais un jour tu aura besoin de ces pouvoirs. Que ce soit pour défendre, vaincre tes ennemis, ou encore sauver quelqu'un. Mais sache toutefois que ce pouvoir a des risques. Car vois tu, dès ta naissance, tu as été choisi par les anciens. Pour que plus tard, tu deviens Seigneur du Chaos, un être puissant. Mais il te reste encore une chance, et c'est de ne jamais utiliser ce pouvoir qui te lierai plus aux ténèbres. Bien sûre, être un bon seigneur ou un mauvais sera ton choix, mais tu sera destiné à quitter ta carrière d'aventurier pour poursuivre tes ambitions de créer un nouveau monde qui te submergera de plus en plus. Je serai toujours près de toi mon fils.

Après ce discours, Aldaran Alcarin disparu pour laisser place a un nuage de brume qui se dispersa dans l'air.

Mais comment est-il devenu ce qu’il est aujourd’hui? Que faisait-il pendant ces dernières 50 années? Aerandir n’a pas eu le temps de lui demander ces questions. Il se retourna, et se dirigea vers le campement. Il réinstalla les pièges et retourna dans sa tente.Le reste de la nuit se passa tranquillement. Au levé du jour, les deux elfes se réveillèrent et commencèrent a paqueter les pièges. Les tentes étaient fait de matériau trouvés dans la foret, alors il n’y aurait aucun intérêt a les ramasser. Aerandir regarda autour de lui. Il sentait encore la présence de son père. Après quelques secondes, ils se mirent en route.
Deux autres semaines se sont écoulés, ces deux dernières semaines se sont déroulées tranquillement sans aucun problèmes. Les deux amis finirent par apercevoir Neverwinter au loin. Ils n’étaient pas sure si c’était bien Neverwinter puisque ils n’y étaient jamais allés auparavant. Elwing dit au revoir à Aerandir en espérant qu’ils se reverront un jour. Arandir en fit de même.

L’elf se retrouva à Neverwinter, royaume du seigneur Neverember*. Après quelques jours passé à l’auberge, un messager du roi lui transporta un message. Disant comme quoi que le royaumee avait besoin de ses talents. Il faut qu’il se présente à la salle du roi sur le champs. Rendu devant le château, plus d’une vingtaine de gardes sécurisaient la porte d’entré.Après avoir montré le parchemin avec le sceau du roi, Aerandir entra sans problèmes. On l’escorta dans une salle luxueuse. Il y avait le long tapis rouge qui recouvrait le milieu de la salle ainsi que plusieurs ornements digne d’un roi. Il y avait aussi d’autres personnes.

Il y avait un paladin à l’allure costaud. Un humain muni d’une épée presque aussi grande que lui. Il avait une cicatrice au visage. Il se nommait Gotchlitek. Ensuite, il y avait un voleur. Mais que fait donc un voleur dans la salle du roi?! Et encore plus, que fait un voleur à côté d’un paladin?! Vu la petite taille du voleur il était évident que c’était un halfling. À première vue, il portait une armure de cuir ainsi qu’une dague. Et enfin, pour conclure, il y avait une Cleric. Aerandir tomba en amour du premier coup. Une Eladrin d’une beauté incomparable. Elle avait de long cheveux blonds et portait une lourde armure comprenant un bouclier et une lance*


Le roi de Neverwinter arriva et se mit finalement a parler et tout le monde se tût. Il expliqua pourquoi les aventuriers étaient réunis,ici, en ce jour. Sa couronne avait été volée et depuis peu, des habitants et des monstres apparurent avec des rayures bleu sur le corps. Les action de ceux-ci étaient agressive, comme si on les contrôlaient même. Le roi voulait que le groupe retrouve sa couronne et que les aventuriers enquêtent sur ce qui est en train de se passer.

Le groupe composé de la Cleric Eladrin, de l'archer Elf, du voleur Halfling et du paladin humain se mit alors en route vers le village le plus près qui aurait eu des rencontres avec les créatures rayées. Dès qu'ils arrivèrent sur les lieux, ils furent «Acceuillient» par ce qui semblait être des gardes du villages. Ceux-ci ont agressés les aventuriers en essayant de les tuers. Le Paladin réussit à en bloquer quelques uns et le groupe aperçu des lignes bleu sur le bras des gardes. Ils hésitèrent à attaquer au début,car c'étaient des gardes après tout et peut-être qu'on pourrait les sauver. Mais le voleur prit l'initiative pour en tuer un et le reste du groupe a suivi.

Après ce combat,quoique facile, le voleur fouilla les gardes pour du butin. En enlevant l'armure qui les recouvraient, tous aperçurent que chacun des gardes était couvert de ces étranges rayurent de la tête aux pieds. L'intrigue s'installa chez le groupe et ils se remirent en chemin. Au fur et à mesures que les semaines passèrent, le groupe rencontra de plus en plus de créatures qu'ils croyaient être possèder. Ils se sont aussi battut dans un marécage contre des plantes et des squelettes, dans des égouts contre des centaines de rats, des crocodiles et des voleurs. Et Aerandir tombait de plus en plus en amour avec Valenna.

Après quelques mois, le groupe avait recruter un mage qui était en retard lorsque le roi avait convoquer les aventuriers plus tôt. Le groupe arriva dans une ville. Ils furent acceuillient par l'assisstante du roi qui était présente lorsque les aventuriers se sont rencontrés pour la première fois.


-Je doit admettre que votre bravoure ne semble pas avoir de limite. dit-elle.

La femme humanoïde était au centre de ce qu'on pourrait appeller la Plaza. Elle était immobile, les mains en l'air en disant des paroles incompréhensibles. Un aura d'énergie mauve l'entourait. Il n'y avait aucun doute, elle était en train de faire une incantation. Mais à quel but? C'est alors que le groupe d'aventurier remarquèrent une statut de ce qui semblait être un dragon, pas loin derrière elle. Ils remarquèrent aussi des rayures bleus qui dépassaient de la manche de son bras droit. Nul doutes là-dessus, elle n'était pas présente pour aider le groupe.

Il ne fallu qu'un instant pour que des flammes jaillissent du sol et que la ville soit dévorer par celles-ci. On pouvait entendre les habitants crier pendant leur longue agonie. Des squelettes sortirent du sol et se pressa à attaquer les héros. Le groupe, prit au dépourvu, subit la première attaque des squelettes avant de pouvoir contre-attaquer­. Le squelette #1 prit son épée toute rouiller et attaqua Valenna,qui bloqua l'attaque de justesse avec son bouclier. Le deuxième squelette, lui, asséna un coup critique au mage qui est tomber au sol en trébuchant sur un insecte. Et finalement, le troisième squelette, qui ne s'est pas bien recomposer, ayant une jambe pour un bras et un bras pour la jambe tenant son épée, attaqua tant bien que mal le paladin qui ne réussi point à éviter l'attaque au niveau de sa cheville.

Le voleur sans peur, s'étant ressaisit, essaya tout simplement de prendre la femme par derrière et lui couper la gorge mais fut empêcher par l'aura qui l'entourait qui le repoussa comme un vulgaire moustique. Dans sa chute dut au rejet provenant du bouclier, il remarque une bouche d'égout a l'intérieur du bouclier. Il en trouva une a l'extérieure et il entra dans les égouts pour atteindre l'invocatrice. Le paladin, reprit de son coup subit à la cheville, cria:« Saleté de créatures démoniaques! Je vais purifier cette terre de votre existence.» Et il balança son épée sur le squelette qui fut toucher. Valenna contre-attaqua aussi bien. Le mage se leva tant bien que mal. Tout en mettant une pression sur sa blessure. De nouvelles flammes jaillirent du sol et brulèrent les squelettes. Étant un coup critique, deux des squelettes tombèrent en cendre mais le dernier resta debout, toujours prêt a combattre.


AVANCE RAPIDE PASSANT ENVIRON 3-4 ANS! Si vous n'avez pas suivi mes aventures dans Neverwinter et le Feywild, veuillez stopper votre lecture ici (DM EXCLU)

On pouvait distinguer les sons d'animaux provenant de la foret depuis les plus grandes cités. Les oiseaux s'envolèrent et les animaux fuyèrent. Un groupe d'aventurier se réunirent devant une auberge. Alors qu'ils regardèrent vers où ce bruit venait, ils apercurent deux silhouettes. Celle d'un homme montant un ours à la course. Sans pouvoir mieux réagir, les aventuriers s'écartèrent et l'ours s'arrêta tout juste devant la porte de l'auberge. L'homme déscendi de l'ours en criant:« Valenna montre toi mon amour! J'ai entendu dire que tu étais ici! Allez, rejoins moi!»

Les membres du groupe d'aventurier le regardèrent d'un oeil perplexe. Comme s'ils voulaient dire:« Mais que se passe-t-il ici? Qui est ce fou faisant tout ce chahut?». L'homme répondit:« Ah! Veuillez m'excuser de ne pas m'être préenter plus tôt! Je suis Aerandir Alcaran, elf des bois. Je suis venu ici à la recherche de ma bien-aimée Valenna. Une Eladrin d'un beauté éblouissante! Vous l'auriez vu?


-Euhmm...Je ne crois pas, non. Désoler. Répondit le plus robuste du groupe. Laissez-moi me présenter. Je me nomme Brandit, un paladin qui sert Bahamut. Nous devrions peut-être allez dans cette auberge pour parler, venez.

Aerandir entre dans l'auberge. Il s'assit à une table près de la porte en laissant son ours dehors par bonne manière. Il était assis près de trois personnes, le paladin compris. Une petite fille halfling pris la parole:« Moi je suis Sonea! J'ai 8 ans et j'adore les gateaux vachons et le lait! Je peux voir l'ours?»

La petite Sonea faisait des gros yeux tout mignons. Aerandir ne put refuser cette demande et acquiesa d'un signe de tête.

Une autre personne,semblant humain, assis à la table prit alors la parole:« Je m'appelle -----------, je suis prêtre.»

Un autre homme, un halfling, assis un peu plus loin d'Aerandir prit la parole:« ...Je me nomme Sam Field, dit-moi, elf, tu as bien dit Valenna tout à l'heure non? Je connais une personne de ce nom...»

Alors qu'Aerandir alla dire quelque chose, il se fit interrompre immédiatement par un homme assis plus loin.

- Je vois que vous avez fait connaissance! C'est bien! Maintenant écoutez moi attentivement. La raison pour que je vous ai convoqués ici, à Mikat, est parce que nous subissons l'ass-

L'Homme se fit interrompre par des fracas et des cris provenant de dehors. Les héros sortirent tout de suite de l'auberge pour voir au loin, un groupe de Kobold qui pillait le village. Puisque les reptiles étaient encore assez loin, Aerandir, Samfield, Sonea et ------ eurent le temps de se placer pour défendre le village. Aerandir était placé près du prêtre devant la fontaine publique. Sam Field et Sonea étaient embusqués derrière l'auberge, prêt à attaquer.

Lorsque les kobolds arrivèrent sur les lieux, ils furent acceuillient par le groupe d'aventurier déjà préparer avec un tour d'avance sur eux. L'ours avanca et attaqua l'un des kobolds avec un puissant coup de griffe. L'elf des bois prit deux flèches et tenta de tirer sur les deux kobolds près de son ours. Ceci nécessitait une bonne précision! Aerandir réussit à rater les deux kobolds. L'ours, étant en train d'intimider les reptiles, se redressa sur ses deux pattes arrière lorsque l'un des flèches visant les kobolds entra en colision avec son derrière.

De son côté, Sam Field avait dû abuser de la bière provenant de la taverne, parce que il semblait croire qu'il était un assassin et qu'il était invincible. Il se jeta sur les kobolds en leur assénant des coups de dague alors qu'il se fit lui même entourer par ceux-ci. Sonea, elle, se débrouillait comme elle pouvait avec les kobolds. Aerandir tomba dans la lune durant un moment et quand il se ressaisit, le prêtre avait fait disparaître l'un des deux kobolds près de l'ours.

L'archer attaqua une deuxième fois avec une flèche précise qui acheva le deuxième kobold. Des citoyens se mirent à crier. Ils se sont retrouver dans le combat et se faisaient attaquer par les kobolds. il fallait faire vite! L'ours avanca en direction du kobold le plus près qui attaquait un citoyen.

Après qu'Aerandir ait tirer une autre flèche, ce qui semblait être le chef de ce groupe de malfrats soufla dans une corne et ce qui restait fuya la ville. Alors qu'Aerandir ramassa ses flèches des corps au sol -Et du derrière de son ours-, il aperçu les autre aventurier avec des kobolds à leur pieds. Tous sauf le mage avait été touché par des attaques mais ce n'était que des blessures mineures. Le groupe trouva une belle somme de pièces d'or sur les défunts et se la partagèrent équitablement. L'elf parti sur le champs chez le forgeron de la cité et s'acheta une amulette de protection, une amulette magique qui faisait en sorte que son porteur se sentait plus agile, plus fort physiquement et plus fort mentalement. Un peu plus tard, tout le monde se réunirent pour retourner à l'intérieur de l'auberge.

À l'intérieur, ils voyèrent un nain, endormi, près d'une bière vide et d'une bourse d'or. Sonea devait avoir des tendances cleptomane,car elle s'empara tout de suite de cette bourse avec discrétion. Un vacarme éclata, lorsque ce qui semblait être les gardes de la ville entrèrent dans l'auberge en criant:


- FARGRYM! Espèce de gros paresseux! Montre-toi! Nous savons que tu as quitter ta place de garde et tu es venu te réfugier ici!

Aerandir, ne comprenant pas trop le reste de cette discution car il était assis plus loin dans l'auberge, arriva et s'invita dans cette discussion:« Mais que diable se passe-t-il ici? Ah! Attendez, je ne me suis pas présenter, je suis Aerandir Alcaran. Maintenant, que se passe-t-il ici?


Les gardes nains semblèrent sous le choque pendant un moment l'un deux dit avec difficulté:« A...a...attendez...vous avez dit être A..A..Aerandir Alcaran?!

L'elf acquiesa d'un signe de tête.


- Mais...mais vous êtes le héros du village! Ca doit faire 2 ans, vous l'avez sauvez! Pour répondre à votre question monseigneur, Cet homme n'était pas présent lors de la défense du village, il mirite une correction!
-Les gardes pointèrent le nain qui était désormais réveiller et qui était presque entrain de prier.-

Aerandir comprit la situation et répondit:« Ah ce nain! Mais vous vous trompez mes amis, il s'est battu vaillemment à nos côtés lorsque les kobolds ont attaquer ce village!»

- Veuillez nous excusez!
dirent les gardes alors qu'ils quittèrent l'auberge.

Après celà, tout se passait relaxe. L'équipe avait prévu que les Kobold reviendraient avec des renforts et elle avait dé.cider de préparer une embuscade. Après la discussion, Aerandir s'éloigna de table avec Sam Field. Après avoir franchi une bonne distance entre eux et loe reste du monde pour que personne ne les entendent, l'elf prit la parole:« Alors, est-ce vrai? Tu connais ma Valenna? Tu sais où elle se trouve?»
Le halfling s'assura que personne n'écoutait et répondit dans un rire moqueur:« Ah! Bien sure que je la connais! Après tout, c'était ma mission de la tuer!»

Aerandir s'en alla lui sacrer un coup au visage et le halfling s'en rendit bien compte,car il ajouta:
« Whoa! Du calme toi! Elle n'est pas morte...du moins pas pour le moment. Elle est dans un de mes repères avec des gardes. Elle est nourrit et en santé. Tu ne voudrais pas la mettre en danger en me frappant non?»

Aerandir lâcha la force qu'il avait dans son poing et lui répondit:« Je ferai n'importe quoi pour la ramener vers moi, Emmène moi à elle!»
Sam field répondit tout simplement:« Non. Mais si tu y mettais quelques chose pour moi...disons 300 pièces d'or. Alors peut-être que je t'emmènerais vers elle.»


N'ayant rien à perdre Aerandir acquiesa mais puisque il n'avait pas les pièces d'or nécessaire, il conclut avec Sam qui le paierais plus tard. Le halfling guida alors l'elf des bois vers sa «Base».

Ils arrivèrent sur un sentier menant à un batîment d'un côter et d'une maison de l'autre. Devant la maisonette, se trouvait un garde. Il devait avoir été embaucher par Sam field puisque ce dernier avait pu passer sans problème alors qu'Aerandir à du laisser ses armes au garde qui les laissa sur la table.

-La femme que tu cherche est de l'autre côté de cette porte, dit le halfling

Aerandir avança à la porte. Alors qu'il s'apprêta à l'ouvrir, une explosion se fit entendre ainsi que des cris. L'elf reconnu tout de suite le cri et ouvrit la porte d'un coup sec en Criant: Valenna que se passe-t-il?!

En ouvrant la porte, il tomba face à face avec un lézard imonde. Il y avait un énorme trou à travers le mur et Valenna se faisait enlever, inconsciente, par d'autre Kobold.

Un combat commenca, L'elf récupera rapidement son arc et ses flèches et il tua le Kobold pour rattraper l'Eladrin mais ils étaient déjà partis. Dans la rue, d'autre Kobold apparurent en combatant un Gnome. Un combat éclata. Déprimé par l'échec de secourir Valenna, Aerandir ne fit rien durant les quelques jours qui suivèrent avant l'embuscade contre les Kobolds.

L'embuscade éclata, Aerandir se trouvait sur le toit de l'auberge avec Sonea. Il y avait des archers sur les maisons ainsi que des gardes et le reste de l'équipe au sol. Les gardes firent pitiés dû au manque de préparation pour leur armure et armes mais le combat fut victorieux.

Cette fois-ci, l'équipe captura deux Kobolds qui les guidèrent vers leur base. Plus tard, après plusieurs heures de marche dans la foret, Il commenca à faire nuit. En entandit des hurlements et des loups apparurent. Alors que le combat éclata, Aérandir se sentit entraîner dans les buissons dèrriere lui et tomba sans connaisance.

(Et oui! On avance un peu plus loin dans le temps! Je ne me rappelle plus vraiment du début de notre aventure alors ne venez pas râller!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/MalkyrShadowstep
Wukong

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 21
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: La vie d'elf des bois - Aerandir Alcarin (Incomplet! )   Mer 16 Jan - 18:08

Une rencontre familière

Des horribles cauchemars me tourmentaient mais je n’était pas capable de me réveiller. Lorsque je réussi à ouvrir les yeux, il n’y avait plus personne. Je n’étais plus au campement. Je me rappelais seulement avoir été entraîner par en arriere. Au fait, que s’est-il passé?! Il faisait maintenant nuit et je me trouvais au milieu d’une fôret!

Quelques minutes passèrent avant que je puisse trouver en moi la force de me levé et les buissons un peu plus loin à mes 8h se mit à bouger. Une souris de couleur jaune en sortit…je me retourna alors de l’autre direction pour tomber en face d’une personne familière…

- C’est comme ça que tu compte la protéger?! Tu ne pourrais même pas protéger qui que ce soit comme tu es là! J’ai même vu ce qui s’est passé à Mikat…pauvre ours…dit la personne encapuchonné

-Franchement, je sais très bien que c’est toi père…enlève ce capuchon, il fait nuit après tout. Et d’ailleur que me veux-tu? J’étais sur le point de me battre et j’ai été tirer par l’arrière!

- Je tiens à te reproposé mon offre d’il y a quelques années mon fils. Rends-toi à l’évidence, tu ne peux rien faire comme tu es! Je t’ai observer ces dernières années! Je sais bien que ton amie, Elwing, à disparue il y a six mois! Je sais bien que …

-La ferme!, l’interrompis-je. Parle pas comme si tu savais ce qu’il s’est passé avec Elwing comme si tu étais présent! Tu sais pas à quel point je la recherche!

- C’est vrai? Dit-il. Je croyais que tu pourchasser une Eladrin moi…tu sais…celle qui s’est fait enlever sous tes yeux sans que tu ne puisse rien faire!

-Je les recherches tout les deux! C’est jusque présentement qui sait ce que Valenna doit être en train de subir! La situation d’Elwing est differente! Oui, elle a disparu, mais rien ne dit qu’elle est en danger de mort! Dès que je le peux, je les recherches tout les deux! Maintenant, je doit repartir avant qu’il se passe de quoi de mauvais!

Alors que je m’apprêta à partir rejoindre mes alliés, je me sentit étrange. Je devint un peu étourdi et je tombai évanouï au sol.

Aldaron se rapprocha de son fils et se mit à parler comme si celui-ci l’écoutait :« Écoute, c’est pour ton bien. Si tu pars comme tu es maintenant, tu mourra. Seul avec ces pouvoirs tu pourra protéger ma future belle-fille et retrouver Elwing…si elle est toujours en vie du moins… Aller! Commençons le rituel!»



Je faisait des rêves semblant durer pour une éternité. Des chose insolites passait de temps à autre…des chauve-souris un peu partout, je commençai à devenir frénésique lorsque je voyais du sang… Mais quel rêve étrange!

Quand je me réveilla en sursaut, il était déjà jour. J’étais désormais étendu au sol d’une caverne portant une épaisse cape et j’était enchaîner…chose étrange, j’avais un petit chapeau que l’on porte lors des occasions festives sur la tête…

Je regardai autour de moi et je vie des banderoles un peu partout sur les mur :« Bienvenue dans la famille!»…Quoi? Je me tournai encore plus et je vis mon père en train de festoyer avec ce qui semblait être des amis.

-Hey Aldaran! Ton flot c’est réveiller! Ne serait-ce pas temps que tu lui explique? Dit l’une des personnes dans la grotte.

Mon père posa son verre remplis d’un liquide rouge sur la table et se retourna vers moi avec une enveloppe :« BIENVENUE DANS LA FAMILLE!,dit-il. Tiens! Un petit cadeau pour ta célébration!»

-QUOI?! Que se passe-t-il ici?! Que m’as-tu fait espèce de vieux fou?1 Pourquoi suis-je enchaîner?! De quoi, Bienvenue?! Et pourquoi lorsque j’ai ouvert cette emballage il y avait une sorte de bracelet?! EXPLIQUE TOI!, Criais-je

- Voyons voir…dit-il. Cela fait quelques jours que tu es inconscient… j’ai fait un rituel sur toi…oh rien d’important vraiment. Pour les chaînes, c’est pour éviter que tu essai de m’égorger, tu ne ferais mal qu’a toi-même. Le bracelet sers à t’aider à canaliser ton énergie et…

- Euh Pardon?! Rituel?! Tu es bien dans ta tête?! Libère-moi de ces chaines tu vas voir! Tu va manger une raclé!

- Calme toi et boie cà! Il me fit boir son verre rempli de liquide rouge de force. Le goût de la boisson .tait alléchante…Je tombai presque dans une frénésie.

- Si tu ne portais pas cette chaîne en ce moment même, tu aurais chargé la première personne dans ta ligne de vue pour en t’en procurer plus… Maintenant, tu vas rester ici le temps que tu t’habitue à tes nouveaux pouvoirs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/MalkyrShadowstep
 
La vie d'elf des bois - Aerandir Alcarin (Incomplet! )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Peindre du bois lasuré
» [TUTO] Réaliser des échelles en bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dungeon Encounter :: Hors jeu :: Backgrounds-
Sauter vers: